La Guilde des vidéastes en 2022

2021 – Une année de confirmation

Depuis 2017, le projet de fédération professionnelle n’a cessé de se développer à partir des constats de besoins de toute la profession. Des professionnels isolés, un cadre professionnel encore flou dû à sa jeunesse, une multitude d’acteurs privés et publics engagés mais finalement, assez peu d’instances de rencontre et d’échange. Après une incubation faite de rencontres avec ces différents interlocuteurs en 2018, la première pierre fut posée en 2019 avec la création de l’association et de ces objectifs piliers : accompagner, représenter et défendre les métiers de la création audiovisuelle diffusée sur Internet.

2020 fût l’année de la mise en œuvre et du développement des ressources de fond avec la création de la permanence et la création des postes à plein temps de direction et de coordination juridique.Malgré un contexte sanitaire qui a ralenti notre développement nous avons réussi, grâce à la confiance de nos partenaires financeurs, à confirmer le rôle majeur de notre organisation professionnelle pour répondre aux besoins spécifiques des vidéastes et de leur environnement économique :

  • un accompagnement individuel des personnes et structures professionnelles (75 dossiers de suivi pro) ;
  • un rituel d’échange permanent avec l’ensemble des acteurs de la filière (+ de 200 rdv / an) ;
  • une collecte de données majeure sur les problématiques et enjeux du secteur ;
  • une présence grandissante sur tous les territoires francophones.

2022 – De la confirmation à l’affirmation

Le cap positif des 3 ans

La 3e année est souvent un cap important pour toute structure. En effet, les premières années sont souvent les plus fragiles lorsqu’on entreprend une nouvelle activité et les chiffres (INSEE) montrent qu’une grande majorité de celles qui passent les 3 premières reçoivent une sérieuse marque de pérennité. Pas question de s’assoir sur nos lauriers pour autant, le projet de la Guilde des vidéastes doit encore affirmer sa place en développant notamment ces ressources humaines afin de répondre aux demandes toujours plus nombreuses des professionnels et de la filière.

Une communication à intensifier

Si en 2021, nous avons investi sur le fond en développant le pôle juridique et le périmètre de la permanence, il nous faut aujourd’hui avancer également sur la forme et développer nos capacités et outils de communication. En effet, il reste encore une grande marge de progression concernant notre manière de mettre en valeur les compétences déployées ces 3 dernières années et de fédérer les acteurs du secteur. Une attention particulière sera donc portée en 2022 sur le développement et la mise en cohérence de nos outils de communication :

  • Amélioration de notre site web (identité + centre ressource numérique)
  • Régularisation des newsletters mensuelles
  • Augmentation des publications d’articles
  • Harmonisation des relais d’infos sur nos médias sociaux
  • Augmentation de la production de LIVE et vidéo

Une équipe permanente à renforcer

Tout cela ne se fera pas tout seul. Il est donc nécessaire de renforcer durablement notre équipe technique avec notamment le renforcement des services communication et juridique. Des moyens supplémentaires seront donc d’attribuer de nouveaux postes à temps pleins ainsi qu’un appui supplémentaire via la mise en place de services civiques et contrats d’alternance.

Réorganisation de nos pôles d’actions et des projets associés

Afin de gagner en clarté, nous réorganisons nos pôles d’actions en 4 volets:

  • ACCOMPAGNEMENT PRO
  • RECHERCHE ET FORMATION
  • ÉVÈNEMENTS PROFESSIONNELS
  • DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL FRANCOPHONE

Les piliers de la Guilde des vidéastes

ACCOMPAGNEMENT DES PROFESSIONNELS

  • la permanence
  • la médiation de filière

RECHERCHE et FORMATION

–> ÉTUDES

  • une source d’analyse empirique unique
  • des enquêtes internes et associées
  • des outils de recherche innovants

–> TRANSMISSION

  • Bilan biennal
  • ingénierie de formation
  • formation initiale et continue

Au plus près des vidéastes

Les études croisées montrent qu’environ 70 % de la production web se fait hors Ile de France. C’est une des singularité de la webcréation vis à vis de la filière audiovisuelle, historiquement concentrée dans notre capitale.Cela demande à notre organisation professionnelle d’organiser une forme de décentralisation professionnelle pour répondre plus précisément aux besoins des vidéastes. Les pôles d’évènement pro et de développement territorial répondent en particulier à ces besoins.

DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL FRANCOPHONE

  • Accompagnement des politiques publiques
  • Maillage de réseaux locaux
  • Soutien des initiatives (évènements, pole d’activités, formation, … )

ÉVÈNEMENTS PROFESSIONNELS

  • Rassemblement des acteurs
  • Propositions de contenus (conférences, ateliers, résidences, … )
  • Mentorat

Si vous souhaitez approfondir tout ça et avoir plus de détails sur nos différentes actions, vous pouvez cliquer sur les articles spécifiques à chaque pôle d’action :

2022 sera donc une année une nouvelle fois décisive pour affirmer la quête permanente de notre organisation pour améliorer le développement de la webcréation comme une véritable branche de l’audiovisuel et plus globalement de l’Industrie Créative.

Nous remercions nos partenaires publics et nos mécènes pour leur soutien depuis le lancement du projet et nous espérons que d’autres rejoindront l’aventure pour nous aider à toujours plus soutenir les vidéastes et tous les acteurs de la webcréation.

Leave a Reply

Your email address will not be published.