L’édito du président

François Theurel

Et voilà. La Guilde des Vidéastes est née.

Il était temps !

Après des années à affirmer qu’effectivement, « Youtuber n’est pas un métier », mais au contraire, DES métiers, après des années à travailler dans un flou artistique complet concernant les exceptions aux droits d’auteurs ou le fonctionnement réel des diffuseurs vidéo, après des années à faire œuvre de pédagogie pour expliquer au grand public la réalité de nos activités dans l’audiovisuel web : il est nécessaire de se réunir.

Aussi différents soient nos profils de vidéastes, nous partageons très souvent les mêmes problèmes et les mêmes questionnements. Et en créant la culture web, c’est toute la sphère culturelle que nous faisons évoluer : le regard que nous posons sur les contenus, sur leurs usages, sur leur circulation. Une évolution tellement rapide qu’elle se retrouve souvent en décalage avec l’encadrement juridique. Ce qui fait que beaucoup trop souvent, nous ne pouvons toujours pas créer sereinement, voyant notre travail évoluer dans une zone grise. Récemment, les débats autour de la Directive Copyright et son fameux Article 13 – désormais 17 – l’ont aussi montré : au milieu d’évolutions et de conflits d’intérêts auxquels même les personnes concernées ne comprennent souvent pas grand chose, la désinformation 2.0 fait des dégâts, de tous les côtés.

Il est nécessaire de se réunir !

Se réunir pour mieux nous représenter, pour parler d’une voix plus forte auprès des institutions, pour coopérer, réunir les informations, les rendre plus claires et accessibles. Se réunir pour envoyer un signal fort : aussi diversifiée soit-elle, nous sommes une réalité avec laquelle il faut compter.

La Guilde est une organisation apolitisée née après deux ans de consultation auprès des grands acteurs du secteur (CNC, sociétés d’auteurs, etc.), pour être au plus près de nos besoins. C’est un outil à notre service qui sera donc aussi et surtout ce que nous en ferons.

Faisons-en une belle chose.

Vidéastement vôtre.

François Theurel