Genèse

La Guilde des vidéastes est née d’un rassemblement de différents professionnels de la création audiovisuelle diffusée sur Internet qui ont constaté que leurs métiers rencontraient des difficultés structurelles dues au jeune âge de son secteur d’activité et à l’absence de représentation dans la profession.

L’arrivée du dispositif CNC talent en 2017 a mis en évidence une forme de légitimité des vidéos du web en tant que véritable objet culturel. En outre, après une dizaine d’années d’existence en France, le secteur d’activité acquiert également une certaine maturité d’où émerge une volonté de ces acteurs à construire une professionnalisation cohérente et bénéficiant des mêmes outils que n’importe quel secteur.

Le projet initial est né grâce aux échanges lors des rencontres professionnelles du Frames 2017 puis d’une consultation de 18 mois auprès de plus d’une centaine de vidéastes, producteurs, entreprises et institutions du secteur, portée par l’équipe du festival jusqu’à son édition 2018.

 Rencontres Pro - Frames 2017

Rencontres Pro - Frames 2017

Une organisation professionnelle pour la webcréation

Aujourd’hui, des milliards de personnes à travers le monde s’informent et se distraient quotidiennement au travers des contenus vidéos originaux pensés, produits et diffusés par des vidéastes sur différentes plateformes de diffusion sur Internet.

L’industrie engendrée par cette production et sa consommation est encore largement méconnue des représentants politiques et des institutions.

Le droit et les réglementations actuelles n’ont pas été pensés pour la diffusion et la consommation sur Internet. Les règles qui régissent la production audiovisuelle sont nombreuses, généralement méconnues des vidéastes et parfois même inadaptées à leur activité, ce qui les expose à des risques juridiques importants.

Alors que des domaines de création tels que le cinéma et la télévision disposent de fédérations pour faire entendre leurs voix, définir les standards et les bonnes pratiques, il n’existe aujourd’hui aucune organisation destinée à la création audiovisuelle sur Internet.

Basée sur ce constat, la création de la Guilde des vidéastes est une évidence pour le développement de ce nouveau secteur d’activité et la professionnalisation de ses acteurs.

Vidéaste : un nouveau métier

Youtubeurs ? Youtubeuses ? Créateur.rice.s de contenus ? Webcreateur.rice.s ? La difficulté à définir les vidéastes témoigne de la complexité de ce(s) métier(s). Et pour cause, être créateur de contenus audiovisuels diffusés sur Internet est avant tout une somme de compétences allant de la phase d’écriture à la diffusion de ses œuvres en passant par toutes les étapes de production.

La Guilde des vidéastes est née principalement dans le but de faire valoir cette singularité. En effet, un vidéaste n’est pas seulement un auteur, ou seulement un producteur, il est généralement la somme d’une multitude de savoir-faire peu adapté au cadre institutionnel et juridique du travail tel que nous le trouvons dans le droit français.

On le voit à travers tous les fantasmes véhiculés par le métier de vidéaste, c’est une activité encore difficile à cerner par le grand public mais également par les vidéastes eux-mêmes.

S’il est nécessaire de commencer par mieux connaître l’état existant de la pratique de ces activités, il sera également envisageable, à terme, de faire bouger les lignes de certaines conventions collectives afin que ces métiers puissent gagner en clarté et que l’exercice de ces métiers soit facilité.

Nos missions

Permettre aux vidéastes d’accéder aux informations pratiques en lien avec leurs activités, que ce soit en matière de droit social ou d’auteur afin de gagner du temps sur la partie administrative et se consacrer à leur cœur de métier : la création.

C’est bien connu, l’union fait la force ! L’isolement des vidéastes ne leur permet pas facilement de rentrer en dialogue avec les institutions publiques et privées qui entourent leur activité. Par représentation, la guilde dans un rôle de médiateur doit permettre de fluidifier la relation avec ces grandes institutions et de faire avancer les choses pour tous les autres.

La jeunesse de notre secteur d’activité implique que les vidéastes se retrouvent souvent en position de fragilité sur le plan juridique. De plus, la plupart des vidéastes n’ont pas la capacité financière d’avoir accès aux services de juristes et/ou avocats pour régler des situations complexes. En mutualisant les ressources, la Guilde pourra aider les vidéastes à faire valoir leurs droits et à se défendre le cas échéant.

Nos valeurs

La Guilde des vidéastes s’engage aux côtés de ses adhérents dans les valeurs fondamentales suivantes :

  • Diversité

    Lutter contre les discriminations, défendre la parité femme/homme et la diversité culturelle. Refuser l’appel à la haine ou à la violence.

  • Liberté

    Accompagner la liberté de création et d’expression.

  • Légalité

    La Guilde sensibilise les vidéastes et sociétés de production qui les accompagnent au respect du droit français.

  • Neutralité

    La Guilde des vidéastes n’a pas d’appartenance politique et respecte les engagements de chacun.

  • Solidarité

    Les créateurs partagent leur expérience dans un esprit d’entraide et de solidarité. La Guilde des vidéastes les accompagne dans leurs échanges, leurs engagements et leurs problématiques.

  • Proximité

    Engagée auprès des créateurs, la Guilde des vidéastes travaille aux côtés de ses adhérents pour les accompagner au plus près de leurs problématiques quotidiennes.

Comment répondre aux besoins des vidéastes

Un réseau de liens forts avec le secteur d’activité

Des actions existantes à valoriser

  • Des institutions au service des créateurs
  • Accompagnement à l’activité
  • Soutien juridique
  • Lieux de création
  • Un réseau de professionnels de la création

Des chantiers communs à mettre en oeuvre

  • Contrats types spécifiques
  • Valorisation de la filière
  • Relais au développement de la création francophone

Les organismes professionnels et syndicats unitaires comme partenaires de la professionnalisation

  • Veille partagée
  • Défense des métiers de la création
  • Evolution des conventions collectives
  • Développement de la filière professionnelle

Nos actions à long terme

  • Sortir les vidéastes de l’isolement

    • un interlocuteur unique pour toutes les démarches
    • un annuaire des professionnels du secteurs : vidéastes, sociétés de production, institutions publiques et privées
    • des rencontres régulières dans toutes les régions
  • Accompagner la professionnalisation et le développement socio-économique des vidéastes

    • décryptage des informations relatives au droit social et au droit d’auteur
    • des supports de communication dédiés pour faciliter l’activité
    • une évolution des statuts et conventions collectives spécifiques
    • un réseau de partenaires institutionnels et d’entreprises
  • Développer un réseau d’accompagnement à la création sur tous les territoires

    • des référents dans tous les territoires francophones
    • un annuaire local des professionnelles du secteur
    • des lieux d’accompagnement et d’aide à la création en régions
    • un accompagnement des politiques locales de soutien à la création
  • Mener une réflexion et des études permanentes sur le secteur d’activité

    • un observatoire scientifique pour mieux comprendre notre activité et son contexte culturel et social
    • des universités partenaires pour accompagner et développer la recherche
  • Lutter contre les inégalités et discriminations

    • une information ciblée pour les vidéastes
    • des rencontres avec des expert.e.s
    • un accompagnement et un soutien aux victimes
  • Appuyer juridiquement les créateurs dans leurs démarches

    • des contrats types
    • un accompagnement et un soutien juridique spécifique
    • un regroupement d’éventuelles actions juridiques
  • Valoriser la filière professionnelle

    • des actions de communication spécifiques pour mieux comprendre les métiers de la création audiovisuelle diffusée sur Internet
    • des événements pour promouvoir l’activité de vidéaste
  • Soutenir la formation aux métiers de l’audiovisuel web

    • un répertoire des organismes de formation aux métiers de la création audiovisuelle
    • le développement de l’ingénierie de formation dans le secteur d’activité
  • Créer une force de dialogue avec institutions et entreprises du secteur

    • une voix forte pour représenter les vidéastes auprès des institutions
    • des rencontres pour échanger et mettre en oeuvre des solutions concrètes
    • un travail collaboratif sur les grands enjeux socio-économiques et culturels sur le long terme